Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 14:06

Ce lundi du 7 mai, nous avions Eurydice avec nous. Doux mari et moi, sans se le dire, pensions à la même chose !! Le marché de Louhans !

Ca peut vous paraitre bien banal, mais pour nous, c'est un immense bonheur que ce marché, et plus encore avec notre poussinnette.

Nous voici donc partis. Trois quarts d'heure de route pour atteindre la ville, et 1/2 heure pour atteindre le marché ! il fait beau, c'est un jour presque férié, entre le dimanche et le 8 mai !! pensez ! un monde fou. Dieu sait si j'ai horreur de ça ! Mais...

 

Voir le plaisir d'Eurydice qui caresse les lapins

 

Les oisons ...

(Doux Mari a dit "non" !!!)

 

Donne à manger (des bouts de paille trouvés par terre) aux pintades...

 

aux poules,

 

 

Fait la causette à la chevrette (Doux Mari a dit "non !")

 

 

Les porcelets n'aiment pas qu'on les touche, en plus, je craignais aussi un petit coup de mauvaise humeur et un croquage de doigts de mon Eurydice, alors ... (et Doux Mari a dit "non !").

 

Enfin, quand on a pu décoller Eurydice de toutes les cages, car ce fut un peu difficile et je me réjouis de la voir aimer la compagnie des bêtes comme ça, et juste avant de partir, on a pu quand même arracher un "oui !"

 

Un petit poussin Brahma, qui deviendra...

 

 

 

 

Le bonheur de cette matinée a mille fois éclipsé la foule et les embouteillages. Je constate combien le soleil, et la présence des animaux rendent les gens détendus, heureux, gracieux, polis et courtois malgré les nombreuses poussettes et enfants qui gambadaient et gênaient la circulation dans les allées. Et le bruit... les "cocoricos, les piaillements, les saluts des vendeurs entre eux, leur gentillesse avec les enfants qui voulaient caresser toutes les bêtes, tout ça a contribué à faire un délice de cette matinée.

Repost 0
Published by Lil'Atelier - dans mes balades
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:14

C'était une première cette année, nous passions Noël tous ensemble Emilie, Nico et Eurydice, Camille et Damien, doux mari et moi-même, dans un gîte dans le Jura. Lise-Marie et Charles ont préféré rester chez eux mais nous ont rendu visite dans la semaine.

 

Le fait que nous soyons plusieurs a permis à chacun de se reposer, de sortir, quelquefois ensemble, quelquefois chacun notre tour pour garder notre princesse qui avait aussi besoin de sommeil et d'heures régulières. Les repas étaient préparés à tour de rôle. Nous avions fait nos menus et pas mal de courses en avance, ce qui nous a permis de ne pas se casser trop la tête une fois sur place. Et nous avons vu des merveilles.

 

 

Beaucoup de neige, des paysages de cartes postales, un vrai Noël.

 

 

 La première des cascades du Hérisson emprisonnée des glaces.

Les plus sportifs sont allés plus haut encore, et se sont essayés aux raquettes, puis à l'équitation sur les chemins glissants.

 

Notre voisin...

J'adore cette enseigne qui annonce les fruitières à comté.

 

 

  des bacs de 6000 litres de lait ,plus des seaux de présures et d'enzymes, pour faire 14 meules de comté ! des semaines de pré-affinage ici puis dans une cave spéciale, affinage de plusieurs mois... Pour un régal sans égal.

 

J'ai gardé le plus beau, à mon sens, pour la fin : lors de notre séjour, la mairie inaugurait une magnifique chose, : un ancien "travail à ferrer les boeufs". Cet appareil appartenant à la commune a toujours été dans ce lieu, sur la place de la mairie. On a juste abattu les murs et aménager ce batiment pour que chacun puisse profiter de sa vue. Ce travail à ferrer est en lui-même une merveille, mais que dire du boeuf, sculpté à la tronçonneuse  par Adrien ? C'est... indescriptible de réalisme, d'émotion. Le bois, ses veines, ses noeuds, la rugosité imitant le poil, j'aurais passé des heures à le regarder à le toucher, à le sentir...

Il aura fallu un arbre d'une tonne pour le faire. Il pèse une fois fini, 600 kg, tout d'une pièce, sauf les pattes qui ont été collées.

Le travail de ferrage était long et fastidieux.

 

 

Et devant une telle merveille, et malgré la beauté du "travail à ferrer", on aurait tendance à ne voir que le boeuf. Et moi, gourdasse, devant cet animal de bois immense de réalisme et de beauté, ben je pleure... !

Repost 0
Published by Lil'Atelier - dans mes balades
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 09:44

Comme vous commencez à le comprendre je pense, je suis plus attirée vers le patrimoine culturel dans le sens paturage et labourage que par les vieilles pierres (que j'aime quand même aussi, dans certains cas).

Ma petite balade d'hier donc. Après les légumes, voici le miel et le fromage. Au printemps, je vous avais parlé de nos amis mielleux, les Dominique Savoye.

 

Bienvenue dans leur miellerie.

 

A l'entrée, un parfum sucré, suave, délicieux envahit vos narines

dossier-2-3761.JPG

dossier-2-3717.JPG

dossier-2-3720.JPG

dossier-2-3728.JPG

 

dossier-2-3748.JPG

dossier-2-3747.JPG

dossier-2 3738 

 

dossier-2 3735

Tout cela pour arriver à ce résultat divin. Le miel, le pollen : "de la barre mars au naturel" assure Dominique ! Mes enfants n'étaient pas trop d'accord étant petites. Chaque matin, il leur fallait avaler "une cuillère de foin" disaient-elle. Rhooo ! dans un yaourt, ça passe.

De la gelée royale bien sûr, mais aussi de l'hydromel, des savons au miel, des bougies à la cire d'abeille, et des pains d'épice, fait par DominiquE (oui parce qu'il y a Monsieur Dominiqu et Madame Dominique)

 

Leurs produits sont bio de chez bio bien sûr. La charte est hyper draconnienne ! même la pincée de sel dans les pains d'épice doit etre bio, les ruches doivent être installées à une certaine distance des champs cultivés, etc... Mais les Dominique adorent leur travail. Savez-vous qu'on assure aussi des transhumances pour les abeilles ? comme pour les troupeaux ? Selon les miels que l'on désire, on transporte les ruches dans des forêts d'acacias, de sapins, de chataigners (mon préféré, avec le miel de ronces) des champs de lavande , des prés aux fleurs de printemps ... Doux mari me rappelait qu'un jour, lors d'une balade, nous avions rencontré Dominique assis dans l'herbe dans un chemin de bois, à coté de sa camionette. Il attendait que "ses filles" comme il les appelle, finissent de rentrer dans les ruches, installées dans la camionnette pour une autre destination. Nous nous sommes assis près de lui en papotant, le temps que les retardataires arrivent. 

dossier-2-3765.JPG

 

Au revoir les Dominique... Nous allons maintenant voir les amis Lacharme et leurs chèvres.

 

dossier-2-3846.JPG

 dossier-2-3898.JPG

Coucou !!!!dossier-2-3836.JPG 

dossier-2-3904.JPG

Eurydice découvre ces drôles de bêtes qui sentent ... Bizarre !

 

DSCF0721.jpg

 Mais qui font de bien bonnes choses...

 

dossier-2-3857.JPGAh ! et puis les oies aussi !!! troupeau piaillant que madame Lacharme nous a proposé d'aller saluer dans un petit verger attenant à la fromagerie.

 

 Et puis, sur le chemin de cette jolie balade du samedi,

 

dossier-2-3816.JPG

dossier-2-3797.JPG 

 

dossier-2-3794.JPG

DSCF0718.jpgdes fleurs, des noix, des mûres et un joli goûter. Des parfums de lait, de sucre, de soleil, de paysages plein la tête ! Je n'arrive même pas à traduire ce bien-être qui est le mien après de telles journées !

 

Bon dimanche ensoleillé encore. Soyez bénis.

Repost 0
Published by Lil'Atelier - dans mes balades
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 09:25

Il existe une petite bourgade en Bourgogne du sud, du nom de Saint Gengoux le National. En d'autres temps, Saint Gengoux le Royal jusqu'à ce que de fâcheux évènements, où pas mal de têtes tombèrent, en décident autrement. Bref. Ce petit village médiéval offre chaque été un marché artisanal de nuit, et diverses animations.  

Petit tour dans le village...dossier-2-0041.JPG

 

dossier-2-0036.JPG

 

 

 

 

dossier-2-0054.JPG

dossier-2-0062.JPG

dossier-2-0068.JPG

 

C'est dans la cour de ce donjon (devenue depuis cour du presbytère), que se donnait la fête.

dossier-2-0070.JPG

 

 

dossier-2-0111.JPG

Des chevaliers

 

 

dossier-2-0121.JPG

 

 

Des combats

dossier-2-0130.JPG

dossier-2 0151dossier-2-0157.JPG

De la musique

dossier-2-0173.JPG

dossier-2-0213.JPGdossier-2 0214

De la danse

 

dossier-2-0240.JPG

dossier-2-0257.JPGEt le jongleur de feu.

 

Le repas était succulent. On ne s'embêtait pas au Moyen Age. Je n'avais jamais bu d'hypocras... C'est délicieux. Traitre, mais délicieux !!! Le menu ??

DSCF0665-copie-1.jpg

Hypocras en apéritif

Hure de poule en gelée "façon pot au feu" aux chataignes et sa confiture d'oignons au miel

Travers de cochons caramélisés à l'hypocras et ses cubes de champignons des bois

Craguegnon (fromage) et pain au fruits secs

crème brûlée à l'orange confite et au safran.

 

Les jeunes damoiseaux et jolies damoiselles du village , bien gentiment transformés pour la soirée, en nos serviteurs attentionnés

dossier-2-0088.JPG

 

La musique, plutot celtique et gaéllique du XIV ème siècle, des chantres amusants et talentueux, des danses qui nous transportent au pays des elfes et des fées, des beaux chevaliers limite belliqueux ...Une délicieuse soirée.

 

Crédit photos : Doux mari

 

Bonne journée à vous toutes qui passez.

 

Repost 0
Published by Lil'Atelier - dans mes balades
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 14:18

Enfin, rien de finalisé ! peut être demain. l'intérêt d'avoir plein d'en-cours, c'est que tout est terminé en même temps ou presque, vu que je passe d'un ouvrage à l'autre selon mon envie.

 

Aujourd'hui, je voudrais vous raconter ma balade de dimanche. Le vide-grenier de Givry, déception ! quelques stands épars, et plus de rebuts que de choses anciennes. Explication ? avec la belle saison, les vide-greniers fleurissent partout, donc, les exposants s'éparpillent. Pour ma part, courir d'un village à l'autre ne me tente pas du tout. Tant pis !

 

Puis, visite à la chèvrerie de Cersot, autre petit village adorable de ma région. De grandes étendues de prés tout jaune de boutons d'or, des maisons en pierre jaune aussi, des noyers aux jeunes feuilles rouges encore ... Comme c'est beau !!Je disais à doux mari "J'ai très envie de revivre ici", oui, car dans une autre vie, nous avons eu une maison dans un village semblable, où nous avons passés 17 ans de notre jeune vie, où nos enfants ont été élevés... Nostalgie...

Enfin voila ! La chèvrerie

DSCF0260DSCF0265.jpg

DSCF0253DSCF0262

 

 

 

 

 Voila Le Chef .

 

 

 

 

Trop mignon. Il aime bien qu'on lui gratte le haut du crâne. Il a une longue barbichette toute douce. Et contrairement aux médisances, non il ne pue pas, il sent juste très fort le fromage.

 

DSCF0268.jpg

 

 

 

Si c'est pas adorable !!! Une p'tite miss de 2 mois, encore nourrie au lait à volonté. Enfin, elle aimait bien aussi mes doigts, mon tricot ou la sangle de mon APN.

 Je l'aurais bien mise dans ma poche, mais ça tenait pas !!!

 

 

 

 

Et enfin, ....DSCF0278.jpg

Un délice ...

 

J'avoue que les chèvres sont mes animaux préférés. Enfin, avec les moutons, les cochons, les oies et les poules aussi... Mais les chèvres ont ce caractère à la fois capricieux tellement humain, et calin, attachant... Pour ma part, je trouve même , plus que les chiens (que j'aime aussi d'ailleurs).

 

Une prochaine fois, je vous présenterai nos amis "mielleux" qui vivent pas loin de ce village. Ils étaient absents de leur miellerie hier !

A bientôt.

 

 

Repost 0
Published by Lil'Atelier - dans mes balades
commenter cet article

Présentation

  • : Lil'atelier
  • Lil'atelier
  • : Une aiguille, du fil et des mains ... Passionnée de créations textiles, je crée des petits vêtements d'enfant, des joujoux, des doudoux pour les petits des objets déco pour les plus grands. Si quelque chose vous intéresse, demandez moi. Il est possible, et même recommandé, de personnaliser vos demandes.
  • Contact

Mon blog est neutre en carbone

bonial – promos et catalogues en ligne – un petit geste pour la planète

Mes communautés

Defi'13